AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Stornoway est le village jouxtant l'édifice de la W.I.S.E. La route entre les deux se fait, à pieds, en une vingtaine de minutes et offre une vue spectaculaire des plages qui bordent l'île. Village tout près des montagnes est traversé d'une rivière se jetant dans la mer, charmant et pittoresque, Stornoway - à force de cohabiter avec la W.I.S.E. - est devenu un village entièrement sorcier où il fait bon vivre et travailler. Là-bas vous y retrouverez également le quartier Coigrich, un quartier qui, depuis quelques années, s'est naturellement développé avec l'arrivée d'étudiants aux origines multiples à la W.I.S.E. - sur la rue Goathill. Restaurants italiens, japonais, coréens et même canadiens y ont vu le jour. Salles de bowlings, de karaokés, petits salons de thé, boulangeries, bibliothèques, magasins de musique, terrains de foot, studios de danse, gymnases et bars ont pointés lentement le bout de leur nez, faisant maintenant compétition aux édifices ancestraux présent depuis bien longtemps dans les rues de Stornoway.
welcome sur Memor Mirificus, un forum University/City/HP de type fantastique ou vous pouvez incarner moldus, sorciers ou cracmols. Le jeu se déroule a Stornoway sur l'île de Lewis, là ou la première université pour sorciers et moldus a ouvert ses portes. Vous aurez sept jours pour terminer votre fiche. aucun nombre de RP par mois n'est demandé, ni de ligne minimum par réponse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

crooked white knight - ft. Abi

Dim 12 Aoû - 15:18




The difference between stupidity and genius is that genius has its limits.

Ça avait été un de ses journées interminable pour Youngsoo, pourtant il ne pouvait que se blâmer lui-même de faire des choix médiocres dans sa vie.  Après tout, personne ne l’avait réellement forcé de prendre deux job à la W.IS.E.  … être assistant en cuisine pour la cafétéria aurait dû être suffisant… sauf que non.  Non, ce n’était pas assez pour lui qui n’avait pas un sou… il ne pourrait jamais devenir quiconque s’il continuait de faire le con: c’est ce qu’il se répétait tous les jours.

Il s’était donc pris, en plus de ses shift à la cafétéria, des shifts de bartender au café Sor-thé-lège, et soyons tout à fait honnête, ce dernier n’était pas un job donner tout cru dans l’bec.  Non.  Lui qui croyait que travailler au café - seul et en paix - serait nettement plus facile qu’être en rush constant à la cafétéria, il s’était mis un doigt dans l’oeil et le regrettait amèrement:  Non seulement c’était moins reposant, mais en plus il devait dealer avec un tonne de “jeunes adultes”... qu’il préférait qualifié d’ado prépubère, qui ne savaient pas se tenir et décidait, plus que régulièrement de faire les party du siècle le soir au café. Évidemment, c’est ce qui s’était passé cette nuit et comme à chaque fois, ça finissait en débauche durant lesquelles Youngsoo devait ramasser vomis et pousser les rouleux de pelle immodéré hors du café pour réussir à fermé.  Pas besoin de vous dire que - contre ses foutus sorciers - ça lui prenait toujours 10 fois plus de temps qu’à un autre.

Bref, c’était bougon, avec un verre dans le nez, que Youngsoo marchait, les mains bien enfoncé dans ses poches, vers son appartement miteux qu’il détestait.

La nuit était calme et fraîche et au loin, il pouvait voir un groupe se pousser bruyamment, rigolant d’il ne savait trop quoi.  Visiblement, eux-aussi avaient une une soirée arrosée et ne savait pas vivre.

Il soupira, tout en continuant de marche dans leur direction, semblant les rattraper.

(c) SIAL ; icons sial




ft. @ABIGAIL STRAUSS

————————☽ ☾————————

avatar
Sullen Squib
ft. : Wu Jiho [zico]
crédits : oxymore
Hiboux envoyés : 40
Sur MM depuis : 30/06/2018
Âge : 26
Allégeance : Sullen squib
Mornilles : 118
DC : ❖ Mackenzie❖ Lexi ❖ Aglae ❖ Hanae ❖ Loic ❖ Arth ❖ Harold ❖ Teddy ❖
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Aoû - 16:23
Soirée

Ça a été une sacrée soirée encore. Du genre qu’on regrette le lendemain, lorsque vos cernes sont immenses et que chaque geste, chaque mouvement est douloureux. Une sacrée soirée, oui, à rire aux éclats en se tenant les côtes ou à s’indigner un peu bruyamment sur son siège – sans oublier les quelques larmes versées à la fin.

Bref. L’Ecossaise est allée voir une pièce de théâtre dans un petit bar de la ville, en a profité pour boire un verre, et c’était une super idée malgré la journée de cours qui l’attend demain. Mais elle ne pouvait pas passer à côté : le monde du spectacle est le sien et il lui manque chaque jour un peu plus. C’est pourquoi elle ne manque aucune occasion d’en retrouver l’ambiance, ne serait-ce que pour quelques heures.

C’est pour la même raison qu’elle a hâte d’avoir fini ses études pour retourner vivre au cirque avec toute la troupe. D’ailleurs, Abigail ne sait même pas vraiment ce que tu fais encore à l’école. Les cours c’est clairement moins son domaine et pourtant, voilà qu’elle renquille pour plusieurs années. Encore une idée de son Père ça, qui tient à ce que sa fille ait un vrai métier. Enfin, au moins elle a pu intégrer la section plutôt artistique de l’école, c’est toujours mieux que rien.

Perdue dans toutes ces pensées – et celles qui viennent juste après – la Sorciène ne te rend pas bien compte qu’un groupe d’hommes se tient juste derrière elle. Il faut dire que, lorsqu’elle a quelque chose en tête, c’est bien difficile de la faire revenir sur terre – l’alcool n’aidant sûrement pas, d’ailleurs.

Un des gars décide alors de l’interpeller, sûrement un peu vexé qu’elle ne leur prête absolument aucune attention malgré le raffut qu’ils font. Surprise, Abigail sursaute et se retourne, avant de reprendre son chemin un peu plus rapidement. Ce genre de personnes elle les connait très bien, malheureusement, et n’a pas une minute à leur adresser.
« Eh ! C’est à toi qu’je parle !
Elle fait sa timide tu crois ?
Tu lui as fait peur avec ta grosse voix. Eh ma belle, on va pas t’faire mal tu sais ? On n’est pas des mauvais bougres, on veut juste parler »
L’air de rien, la voilà qui accélère le pas alors qu’ils continuent d’appeler. Il faut croire que rester silencieuse ne leur plaît pas vraiment, car bientôt les formules de politesses disparaissent et les insultes commencent doucement à fuser.
Et toi, Abi, tu sens ton coeur qui s’affole de plus en plus fort, qui te fait mal dans ta poitrine à force de battre à tout rompre.
Ça l’inquiète et la force à chercher une solution dans l’immédiat pour se sortir de ce pétrin. Sauf qu’elle n’a rien, même pas sa baguette qu’elle a laissé à l’internat. Et à moins de leur lancer ses chaussures à la figure, la voilà sans défense.
©️ GASMASK
avatar
Muggle Lover
ft. : Zoe Kazan
crédits : /
Hiboux envoyés : 46
Sur MM depuis : 04/08/2016
Allégeance : Todchai
Mornilles : 185
DC : Augustus
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: